16 Janvier 2015 : Le Prix Nobel Klaus von Klitzing – Conférence USIAS-NIE

Le 16 janvier 2015, de 10h30 à 12h00. AFFICHE

De l’effet Hall quantique au nouveau système d’unités

La résistance quantifiée de Hall (Prix Nobel 1985) joue un rôle crucial pour la mise en œuvre d’un nouveau système international d’unités (unités SI) depuis que cette résistance quantique peut être utilisée non seulement pour réalisation à haute précision de standards électrique sur la base de constantes fondamentales mais également pour la nouvelle réalisation d’un kilogramme en comparant les forces électriques et mécaniques avec la balance de Watt.

La conférence donnera un aperçu des développements de notre système SI actuel et résumer les applications de l’effet Hall quantique en météorologie (science des mesures) en se concentrant sur le remplacement du kilogramme par une valeur fixe de la constante de Planck.

RTEmagicC_Klitzing_01.jpg

Professeur Klaus von Klitzing est connu pour « la découverte de l’effet Hall quantique entier » pour laquelle il obtient le Prix Nobel de Physique en 1985.

Klaus von Klitzing achève sa thèse de doctorat sur « Propriétés galvanomagnétiques de tellure dans des champs magnétiques puissants » en 1972 à l’Université de Wurtzbourg et son habilitation en 1978. Il intègre ensuite le Laboratoire Clarendon à Oxford et le Laboratoire des Champs Magnétiques Intenses de Grenoble (LNCMI), puis devient professeur à l’Université Technique de Munich en 1980. Klaus von Klitzing est devenu directeur de l’Institut Max Planck de Recherche sur l’Etat Solide (Max-Planck-Institut für Festkörperforschung) de Stuttgart en 1985.

Aujourd’hui, les recherches de von Klitzing se concentrent sur les propriétés des systèmes électroniques basses dimensions, typiquement à basses températures et en champs magnétiques intenses.

INSCRIPTION

Avec le soutien du Labex NIE et de la Faculté de Physique et Ingénierie